Philippe Sinquin, 59 ans, paysan à Bossulan, à Pont-Aven, travaille avec son frère Alain, à la ferme au nom de « Terre et paille ». (Le Télégramme/Ronan Larvor)

Article à lire sur => https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/a-pont-aven-la-transition-d-une-ferme-industrielle-vers-l-autonomie-14-09-2021-12825212.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.